Participer

“Rotspanier” – Les travailleurs forcés espagnols pendant la Seconde Guerre mondiale

Pour la première fois, le sort des “Rotspanier” (Espagnols rouges)  sous le régime de Vichy et dans l’Allemagne nazie est présenté au grand public.

Le travail forcé existait également en dehors de l’Allemagne nazie. Dans la France occupée, par exemple, des milliers de républicains antifascistes – qui voulaient échapper à la tyrannie de Franco en Espagne – ont été internés dans divers camps et contraints aux travaux forcés. Pas moins de 450 000 hommes, femmes et enfants ont fui l’Espagne vers la France et ont été contraints de s’y soumettre, une fois de plus, à une dictature.

Cette exposition très intéressante met en lumière ceux que l’on appelait les “Rotspanier” et qui ont fui Franco, en présentant à la fois leurs conditions de travail et de vie pendant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que l’avenir sombre qui les attendait.

 

“Rotspanier” – Les travailleurs forcés espagnols pendant la Seconde Guerre mondiale